Commençons par le commencement en expliquant ce qu’est exactement l’ARRP. C’est l’Aurorité de Régulation Professionnelle de la Publicité en France, qui a pour but de mener toute action en faveur d’une publicité loyale, véridique et saine. Il allie création des règles d’éthique, leur application et le contrôle de l’application. L’influence étant intégrée désormais dans la majorité des budgets alloués aux campagnes de communication et se professionnalisant, il est important que chaque partie respecte et mette en pratique les lois à ce sujet.

Je vous remets un extrait de la loi concernant ce sujet qui doit être connu de tous, que ce soit les marques, les agences, les agents et les influenceurs : Article 20 de la loi n° 2004-575 pour la confiance en l’économie numérique du 21 juin 2004 : « toute publicité, sous quelque forme que ce soit, accessible par un service de communication au public en ligne, doit pouvoir être clairement identifiée comme telle. Elle doit rendre clairement identifiable la personne physique ou morale pour le compte de laquelle elle est réalisée ». Cette petite vidéo explicative notamment sur les appellations à respecter (par exemple le #ad très souvent utilisé n’est pas suffisant en France) permet à tous de bien comprendre les usages et règles à respecter pour des communications plus transparentes.

Alors certains diront qu’Instagram pénalise les contenus contenant la mention “en partenariat rémunéré avec…” créée par Instagram pour plus de transparence dans les contenus, d’autres diront que ce sont les #encollaboration qui importent les vues et donc engagements de leurs contenus. Hors ce n’est à date pas prouvé clairement, en tout cas pas à ma connaissance. Encore aujourd’hui, la majorité des contenus sponsorisés sur Instagram ne sont pas clairement indiqués voire ne sont pas du tout indiqués. Il faut d’ailleurs féliciter l’agence WOÔ reconnue dans le marché de l’influence, qui a pris la décision de créer un Comité d’éthique et de mettre en oeuvre une Charte de déontologie qui garantissent une totale transparence des actions menées. Je vous mets le lien de l’article complet juste ici.

Mise à dispo d’un kit pratique

Afin que chacun puisse vraiment avoir toutes les infos en main, l’ARPP a mis en libre accès il y a quelques semaines “une sélection de ressources en lien avec les bonnes pratiques pour un marketing d’influence responsable. On y retrouve les règles déontologiques avec notamment la Recommandation Communication publicitaire digitale, des infographies et des livres blancs et notamment la Charte d’éthique du marketing d’influence initiée par l’agence Wôo. Grâce à ce kit, la profession dispose ainsi de l’ensemble des outils nécessaires à une campagne de marketing d’influence réussie sur le plan éthique et responsable”.

Rappel des règles pour des publications sponsorisées

Petit rappel succinct des modalités pour indiquer un partenariat sur les 3 plateformes suivantes : Instagram, Youtube, Blog. Sur le blog, en début et fin d’article il est important d’indiquer que cet article a été écrit en partenariat avec telle marque (et pourquoi ne pas préciser que bien entendu la marque n’est pas intervenue dans le ton de l’article bien sûr). Sur Instagram, la fonctionnalité créée à cet effet “en partenariat rémunéré avec” permet d’indiquer de façon très claire le partenariat, la mention étant discrètement positionnée que ce soit sur la story ou le post. Cette fonction est accessible dès lors que les 2 parties se sont acceptés comme partenaires commerciaux, de plus, la marque grâce à cette fonctionnalité a accès aux statistiques des contenus et peut via son Business Manager sponsorisé (après accord avec l’influenceur évidemment) le contenu en dark post. Très intéressant pour booster la visibilité du post. Les #sponsorisepar ou #encollaborationavec fonctionnent également. Attention, le fait d’écrire en toute lettre en fin de légende le partenariat est certes clair pour la communauté mais n’est pas valable juridiquement. Le #ad quant à lui n’est pas suffisant, car nous sommes en pays francophone ! Enfin sur Youtube, il est souvent indiqué en disclaimer le partenariat dans la barre d’infos et un petit cartouche “inclus un partenariat commercial” est également à cocher dans le backoffice Youtube côté créateur.

Dans le cadre des différentes campagnes dont j’ai la charge, je spécifie obligatoirement dans mes mails et le brief que ces mentions sont obligatoires. N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de plus d’informations ou d’accompagnement dans vos campagnes.