Personne n’aura échapper au raz de marée dans les médias de l’arrivée puissante de Club House, la nouvelle application audio qui bouleverse tout ce qu’on connaissait jusque là. Arrivée en France depuis plusieurs mois, l’application a vu les téléchargements exploser en début d’année. Si vous avez un iPhone, vous faites surement partis de ces quelques 50000 utilisateurs curieux à l’avoir installée. J’ai moi même succombé à l’appel et j’avoue beaucoup aimé même si je fais parfois des pauses de plusieurs jours !

Club House c’est quoi ?

L’application vocale Clubhouse a été lancée en Californie en mars 2020 par Paul Davison et Rohan Seth en plein coeur de la Silicon Valley, on peut d’ailleurs les retrouver sur Club House chaque dimanche en fin de journée pour en apprendre plus sur les nouveautés à venir. Disponible uniquement sur iPhone (mais bientôt sur Android courant mai d’après les infos), Clubhouse se positionne comme une nouvelle alternative aux réseaux sociaux fonctionnant principalement sur l’image et privilégie l’audio. Vous pouvez au détour d’une room côtoyer voire échanger avec Mark Zuckerberg, Gad Elmaleh ou encore des politiques.

Comment ça marche ?

Pour le moment, vous ne pouvez accéder au réseau que grâce à une invitation. Sans ce Graal, vous ne pourrez utiliser la plateforme dans son entièreté, seulement créer votre pseudo en attendant que tout le monde puisse l’utiliser. Et c’est tout ce qui a fait le succès de la plateforme. Une fois que vous êtes invité, promenez-vous de room en room et tendez l’oreille. Le concept de Club House est simple : vous pouvez créer ou écouter des conversations dans des « salles » numériques (plus communément appelées « rooms »). Vous pouvez faire le choix de rester dans l’audience et donc d’écouter les conversations ou décider de participer et pour cela rien de plus simple : lever la main (oui comme à l’école). Les modérateurs de la room (petite icône verte à côté de leur profil) recevront une alerte et pourront ainsi (s’ils le décident) vous faire monter “on stage” (soit sur la scène) afin que vous preniez la parole à votre tour.

Tout le monde peut créer une room et y rencontrer le succès, et c’est tout ce qui fait l’intérêt de ce réseau. Ce n’est pas le nombre de followers que vous aurez, ni votre visage, ni votre physique qui priment sur cette plateforme, ce sont les sujets que vous allez aborder et l’intérêt que cela aura chez chaque utilisateur. Vous pouvez tout aussi bien rentrer dans une room tenue par un journaliste ou une personne célèbre comme découvrir une room plus intimiste. Pas de messages, pas de photos, pas de vidéos, seulement de l’audio brut et une fois la room fermée, aucune possibilité de réécouter les échanges.

Vous pouvez également rejoindre des clubs selon vos centres d’intérêts. Qu’ils soient sur la santé mentale, le bien-être, le business, l’entreprenariat, le féminisme ou juste pour du fun il y a un club pour tous. Et si vous ne trouvez pas votre bonheur, rien ne vous empêche de créer votre propre club (comme celui que j’ai créé avec 2 amies : Club des Curiosités) et y créer des rooms sur les sujets qui vous animent. L’objectif de la plateforme reste la bienveillance. En effet, l’auto promo est plutôt mal perçue ^^

Un site dédié à la plateforme a été créé par Caroline, que vous retrouvez très régulièrement sur Club House qui vous permettra d’avoir pas d’infos sur les dernières nouveautés à venir. N’hésitez pas à me retrouver sur ClubHouse et à suivre si vous en avez envie le club créé avec mes 2 amies où nous abordons divers sujets de société.